Cyril Lemoine
Coureur cycliste professionnel Cofidis

La Nouvelle Republique, le 07/06/2010 : Lemoine jaune de plaisir



Deuxième du prologue, une journée en Jaune, Cyril Lemoine a vécu une belle semaine luxembourgeoise, même si elle s'est achevée par un abandon, hier.

Vendredi, sur les routes du Luxembourg,  Cyril Lemoine a connu les joies du maillot jaune. - (AFP)

Sur les routes du Luxembourg, Cyril Lemoine a connu les joies du maillot jaune - (AFP) Photo NR


Au sortir d'un Tour de Belgique où il avait pris la 10 e place du général final, avec en prime une 7 e place sur le contre-la-montre, Cyril Lemoine avait forcément quelques idées en débarquant au Luxembourg. De là à finir 2 e du prologue, derrière son pote de chez Saur-Sojasun, Engoulvent, et à endosser ensuite le maillot de leader...

« Sur le prologue, je voulais terminer dans les 10 parce que la forme était là, explique-t-il après coup. Mais après, sur un prologue de 2,8 km, il faut être tout de suite dans le rythme et moi je n'aime pas trop ça. » Tout est relatif... « J'ai misé sur la prudence au départ et j'ai terminé vraiment bien. Je ne pensais pas arriver si près du podium. Mais j'étais surtout content de la performance de l'équipe. »

Et pour cause, ce soir-là, Saur a fait 1, 2 et 4 avec Casper, seul Rast de RadioSchack parvenant à s'imiscer dans ce trio. « C'est assez fou un tel résultat ! On était euphoriques. C'est bien parce que, en début de saison, on n'a pas toujours eu la réussite, là on se rattrape. La chance tourne. Et on fait taire les mauvaises langues qui disaient qu'on n'avait pas notre place. »
Porteur du maillot bleu des points, Cyril Lemoine n'était alors qu'au début de son aventure. Jeudi, profitant bien malgré lui d'une cassure et terminant 11 e du sprint, le Tourangeau s'est retrouvé propulsé leader du Tour du Luxembourg. « Engoulvent n'était pas super et m'avait dit de ne pas hésiter à me glisser dans une échappée. Finalement, il y a eu une cassure qui a fait mon bonheur. »

Un bonheur d'une petite journée puisque, vendredi, Lemoine a coincé dans le final, lâché 58 secondes et perdu son maillot... « Sans regret parce que j'ai fait mon maximum. Sur le circuit final, il y avait une bosse à fort pourcentage, ce qui n'est pas trop fait pour moi. Si le final avait été plus roulant, ça l'aurait sans doute fait. »

Qu'à cela ne tienne, Cyril Lemoine a profité à plein de sa tunique jaune et de son statut de leader. « C'est sympa quand même, surtout avec le niveau qu'il y avait cette année sur ce Tour. J'en ai bien profité. »

Bien lui en a pris puisque, dimanche, Cyril Lemoine a moins ri. Usé par « un Tour du Luxembourg vraiment dur par rapport aux autres années » et victime de « douleurs récurrentes à une jambe, un petit problème de sciatique », il a abandonné. Pas de quoi lui gâcher son plaisir.

Par Annaïck Mainguy, le 7 juin 2010
http://www.lanouvellerepublique.fr







 

Haut