Cyril Lemoine
Coureur cycliste professionnel Cofidis

Lemoine et Roy face au chrono



Ils seront deux Tourangeaux, cet après-midi, à défier le chrono. Ni Lemoine, ni Roy n'y seront pour faire de la figuration. Le second vise même un top 5.

 

 

Point commun entre Jérémy Roy et Cyril Lemoine cette saison ? Leur réussite en contre-la-montre. Le premier avait fait très fort en finissant 3 e du prologue du Tour de Romandie et vient de se classer 15 e et premier Français sur le contre-la-montre du Tour de Suisse dimanche. Le second a terminé 7 e du contre-la-montre du Tour de Belgique et 2 e du prologue du Tour du Luxembourg.
Des résultats qui les ont convaincus de doubler course en ligne (dimanche) et contre-la-montre sur ces championnats de France qui se déroulent à partir d'aujourd'hui et jusqu'à dimanche à Chantonnay (Vendée). Des résultats qui leur ont surtout donné des ambitions pour aujourd'hui. D'autant que tout est ouvert pour le titre : Jean-Christophe Péraud, le champion de France 2009, fait l'impasse et Sylvain Chavanel, qui n'a repris la compétition qu'au Tour de Suisse après sa grave chute de Liège, pensera d'abord à sa préparation en vue du Tour.

Jérémy Roy vise ''un top 5 ''

Jérémy Roy ne le cache pas, il vise haut : « Un top 5, ce serait vraiment sympa ! » Surtout qu'il y a une semaine, au milieu d'un Tour de Suisse « très, très usant », le Tourangeau ne se voyait plus être au départ du contre-la-montre de Chantonnay. « Ma participation était remise en cause avec le staff qui trouvait que j'avais beaucoup couru. Et puis finalement, j'ai terminé sur une bonne note avec ce chrono. J'ai prouvé que j'étais là. »
Et que La Française pourrait compter sur lui ce jeudi. Si son nom est cité parmi les favoris pour le titre, Jérémy Roy, lui, s'est trouvé beaucoup d'adversaires très sérieux. « Il y a Bodrogi (1) , Chavanel, Vogondy, Kern, Riblon. Pourquoi pas Cyril Lemoine aussi. Et puis Jérôme Coppel à ne pas oublier car il marche fort. » Et donc lui.

Cyril Lemoine :  ''Le circuit me plaît ''
Chez Saur-Sojasun, on compte sur Cyril Lemoine. Le Tourangeau, lui, espère « faire une bonne place ». Et d'ajouter : « Si je ne fais pas de résultat, je ne serai pas non plus déçu. » Car il sait qu'il est plus à l'aise sur un format plus court. « On a rarement l'occasion dans la saison de faire des contre-la-montre de 50 bornes. Je vais essayer de bien gérer la chose. »
Avec Coppel, Poux et Delaplace, il a préparé son affaire du côté de Rennes avant de rejoindre Chantonnay lundi. « C'est un beau chrono, avec pas mal de faux plats, des petites routes. Le circuit me plaît, c'est déjà ça (rires) ! »
Et sur sa liste des favoris, il couche les noms de Bodrogi, Coppel « qui est en forme » ou Monier « qui est très bon contre la montre et est aussi en forme ».
1 : Lazlo Bodrogi, Hongrois d'origine et naturalisé français, va disputer ses premiers championnats de France. Spécialiste du chrono, il fut vice-champion du monde du contre-la-montre en 2007.


Par Annaïck Mainguy, le 24 juin 2010

http://www.lanouvellerepublique.fr







 

Haut