Cyril Lemoine
Coureur cycliste professionnel Cofidis

La malchance l'a rattrapé!



 

En ce printemps 2014, Lemoine aura affiché une belle forme, mais sans la réussite au bout. - En ce printemps 2014, Lemoine aura affiché une belle forme, mais sans la réussite au bout. - (Photo Cofidis/Graham Watson)
En ce printemps 2014, Lemoine aura affiché une belle forme, mais sans la réussite au bout. -
 (Photo Cofidis/Graham Watson)


Cyril Lemoine n’a pu aller au bout de ses ambitions sur Paris-Roubaix, la faute à une crevaison et une belle chute… qui le prive aussi du Tro Bro Leon.


Cyril Lemoine le sait : Paris-Roubaix, ses pavés et sa poussière, ne pardonnent pas. Et il ne faut pas seulement avoir les jambes pour y faire un résultat. Mais compter aussi sur une once de chance. Et dimanche, le Tourangeau n'en a pas eu.

Une crevaison lente, une chute et Paris-Roubaix qui s'achève au milieu du secteur pavé n° 13, celui de Beuvry-la-Forêt - Orchies, rebaptisé secteur Marc Madiot, situé au km 191.

Une crevaison, une chute et cinq points de suture

« En fait, j'avais une crevaison lente roue arrière, raconte Lemoine. J'ai donc voulu remonter un maximum de gars en passant par le bas-côté. Mais mon boyau a fini par être vraiment à plat et ma roue s'est dérobée sous un pavé. »
Le Tourangeau a bien essayé de repartir, mais cela n'a pas duré longtemps. « J'ai pris mon vélo de secours mais j'avais vraiment du mal à pédaler. Et comme il y avait des gars de Cofidis avec des roues à la sortie, je me suis arrêté et j'ai fermé boutique. »
Et pour cause, Cyril Lemoine s'est fait « une belle entaille à hauteur du fémur » qui lui a valu plusieurs points de suture.
Un peu frustrant, évidemment d'autant que, jusqu'au secteur n° 13, tout allait plutôt bien pour lui. « J'ai essayé une fois de sortir, après une cassure dans un secteur pavé. On était cinq ou six devant, dont Hushovd mais c'est revenu. Jusqu'à la chute, ça allait très bien, j'étais vraiment en bonne forme, avec de bonnes sensations. »
Dommage donc pour Lemoine mais aussi pour son équipe Cofidis qui n'a pu faire mieux que la 28e place d'Adrien Petit. « On aurait mérité un meilleur résultat que ça mais, comme d'autres équipes, on a eu beaucoup d'avaries, de malchance. Adrien était encore bien placé quand il a chuté au Carrefour de l'Arbre et derrière, il n'a jamais pu rentrer. C'est frustrant, c'est sûr. Ça fait un peu c… de finir la première partie de la saison comme ça », lâche Lemoine.
Si ses petits camarades peuvent encore espérer faire mouche cette semaine, que ce soit à Paris-Camembert, à Denain, au Tour du Finistère ou au Tro Bro Leon, le Tourangeau se retrouve en vacances un peu plus tôt que prévu. « Normalement, je devais faire le Tro Bro mais cela ne va pas être possible, bien sûr, car je ne peux pas rouler avec les points de suture. A la place, je vais passer cinq jours sans vélo. »
La reprise en course n'est pas encore programmée. « A la base, ce devait être au Tour de Picardie (mi-mai) mais il faut que j'en reparle avec mes directeurs sportifs puisque j'ai arrêté un peu plus vite. »

Annaïck Mainguy








 

Haut